Didier Petit

Frankreich — Cello

Le violoncelle, il l’a étudié dès l’âge de 6 ans avant d’entrer en 1969 pour treize années au conservatoire. A 12 ans, il entend le duo Michel Portal et Bernard Lubat qui agit comme déclencheur fondamental. En 1982 il se sépare du conservatoire et se tourne vers le jazz et ce que le mot peut englober d‘ ouvertures diverses.

Deux grands orchestres le fascinent alors, l’Arkestra de Sun Ra et le Celestrial Communication Orchestra du contrebassiste Alan Silva. Il entre dans l’orchestre de ce dernier puis devient enseignant et administrateur á l’IACP en 1983 (école parisienne fondée par cet ancien bassiste de Cecil Taylor). Il s’y implique totalement durant 10 ans. Parallèlement, il co-invente les Décades de musiques improvisées. Il rencontre le clarinettiste Denis Colin avec qui il va avoir une des plus longues associations connues dans les musiques de jazz et leurs cousines improvisées.

Musicien généreux et conscienceux, il crée en 1990 , les disques in situ et, contrairement á nombre de musiciens créant leur maison de disques par frustration de n’être pas assez ou pas correctement représentés, il cherche á documenter un (contre) courant d’idées musicales. Elle comporte 36 références á ce jour.

In situ deviendra vite une référence indispensable du monde des musiques modernes avec des productions de grande classe (quartet de Daunik Lazro, solo de Steve Lacy, meilleur disque du Drame Musical Instantané, Joëlle Léandre, François Tusques, Denis Colin, Hélène Breshand etc..

Il appartient au groupe de Jac Berrocal avec Jacques Thollot, est l’invité du Drame Musical Instantané, joue ardemment avec Be�at Achiary, Vladimir Tarasov, Marylin Crispell, Roger Turner, Carlos Zingaro, Hamid Drake, Raymond Boni, Nicole Mitchel, Jacques Di Donato, Carlos Andreu, Jean-Jacques Birgé, Xu Fengxia, François Tusques, Benoist Delbecq, Fred Van Hove, Le Quan Ninh, Iva Bittova, Jean-François Pauvros, Jean-Marc Montera, Ramon Lopez, Andrea Parkins, Thierry Balasse, Christian Sebille, …

Il rencontre Jean Rochard (producteur des disques Nato) lors d’un mémorable voyage á Arles et lui propose un peu plus tard de travailler á la direction artistique de ses propres enregistrements puis tentera avec lui l’expérience “ in vivo “ en 2002. Le disque est la mémoire d’une émotion que l’on a vécu donc enregistrer durant le concert puis conception, réalisation, diffusion de disque en temps réel juste après.

Adepte du solo, il n’en est pas moins toujours un grand partageur d’expériences diverses en Amérique du nord (Minneapolis, New York, Chicago, Seattle, Vancouver) et en Chine (Beijing, Guangzhou, Hong-Kong, Shanghai) où il séjourne régulièrement depuis 2004 et chaque année depuis 2007. C’est la que va naùtre le East-West Collective

En 2005 Il quitte Paris pour la Bourgogne où il déborde comme á son habitude d’activités génératrices en moultes domaines et de volontarisme poétique.

Il crée en 2009 le East-West au Festival French May de Hong Kong. Il organise entre 2007 et 2010 le Festival WormHoles au théâtre de l’échangeur á Bagnolet. Il poursuit son duo avec André Minvielle ainsi qu’avec le batteur norvégien Terje Isungset. Il rejoint le quartet du clarinettiste Sylvain Kassap et garde son poste dans le trio de la harpiste Hélène Breschand. Il crée l’ensemble “ les Voyageurs de l’Espace “ en collaboration avec le CNES. Il joute avec le poète Michel Gillot.

C’est ce même volontarisme poétique qui depuis de nombreuses années l’ont également amené á dialoguer et se confronter á d’autres matières, d’autres regards, d’autres envies. Comme par exemple se mélanger á l’happiculteur polinisateur des villes Olivier Darné. Agiter l’archet avec le peintre Xavier Deshoulière. Agir dans la dyslexie avec l’orthophoniste Béatrice Sauvageot. Bouger avec le Chorégraphe Mic Guillaume. Se faire happer des musiques par un artiste et vidéaste Jean-Yves Cousseau. Se plonger dans le monde des petits en manipulant des sons avec le marionnettiste Luc Laporte ou bien encore fabriquer des sonnerie de téléphone portable. Il est par ailleurs co-fondateur de l’association des labels indépendants : les Allumés du Jazz et co-directeur du Festival Sidération de l’Observatoire de l’Espace du CNES.

DISCOGRAPHIE :

Didier Petit & NOHC 1998 / in situ
NOHC on the Road 1999/ leo records
Déviation – 2000 (solo) / la nuit transfigurée (disque de l’année Jazz magazine)
Portrait ? 2002 / inoui (disque d’émoi Jazz magazine)
Duo Petit/Isungset – 2006 / Live in Voss / Vossajazz
Quartet Wormholes ? 2007 / Buda music
Duo Petit/Minvielle „Naviguer “ ?2007 / in situ Disque d’émoi Jazz Magazine)
Don’t Explain ?2009 (solo) Buda music (Choc Jazzmagazine / Choc Classica Répertoire / Elu Citizen Jazz
Passages -2012 a road record avec Alaxandre Pierrepont – RogueArt .
EAST- WEST – 2013 – the Shanghai Session – In Situ

mais aussi et entre autres choses et en collaboration
Celestrial communication orchestra desert mirage IACP LP
Dernier Cri gesticulation IACP LP
Un Drame Musical Instantané l’homme á la caméra GRRR LP
un D.M.I. opération Blow Up GRRR CD
Etienne Rolin portraits In & Out LP
Misha Lobko sextet rituals léo records LP
Michèle Buirette la mise en plis GRRR LP
Maryline Crispell Paris Quartet 1986 léo records LP
collectif Take some risks in situ CD
Denis Colin Trio Trois in situ CD
in situ á Banlieues Bleues Transes Européennes CD
Fluide in situ CD
something in common nato ? universal
Denis Colin et les Arpenteurs étude de terrain nato CD
Alex Grillo couples CELP CD
l’Amour, tome 1 Alex Grillo (la nuit transfigurée CD
Collectif Buenaventura durruti (nato) CD
Racines Pierre Bernard (Transes Européennes)
CD sol, suelo, sombra y cielo Pablo Cueco (Transes Européennes ) CD
La promesse du chant Gael Mevel quintette (02) (leo records)CD
l’Amour Quartet d’Alex Grillo(02) (la nuit transfigurée)
Something in common Denis ColinTrio (02) (universal)
L’abcd’erre de la vocalchimie André Minvielle (04) (Le Chant du Monde)
Boat Sylvain Kassap quartet ( 05) (evidence)
Songs for Swans Denis Colin Trio & Gwen Matthews (07) (Hope Street)
L’afrique est en nous Alex Grillo & Christian Sebille (07) (Césaré) Grand Prix Charles Cros
Images et personnages Gael Mevel quintette (02) (leo records)CD